Géint Gewalt u Kanner - Contre toute violence envers les enfants

Aller au contenu

Menu principal

"Vous croyez ne pas être affecté?"

"Affecté?"
 

Vous croyez que la violence ne vous regarde pas?
Vous croyez que la violence ne vous affecte pas?
Vous croyez ne pas être "affecté"?

La violence nous concerne tous! - Nous sommes tous affectés!

Tu es affecté....
- à travers ta collègue de travail, qui t'énerve énormément, et qui semble être un personnage différent chaque jour,
- par ton père, devenu alcoolique, parce que sa soeur a été abusée par leur père,
- par le montant de ta prime d'assurance maladie, qui est si élevé, parce que les dommages causés par la violence ont atteint des proportions épidémiques dans notre population,
- par ta femme, qui, durant l'accouchement de votre enfant, s'est soudain rappelée de son abus sexuel, et qui, depuis lors est devenue une autre personne,
- par ton ami, auquel tu n'as jamais réellement su t'approcher,
- à travers le drogué, qui t'agresse dans la rue, afin de pouvoir se procurer sa " médecine refoulante",
- par la superficialité, par les "masques protecteurs" et "les murs hauts" de beaucoup de personnes que tu rencontres, et dont tu aimerais faire la connaissance,
- en tant que homme, parce que le "oui" de ta petite amie ne vaut rien. Elle, qui n'a jamais eu le droit de dire " non".
- par le gestionnaire impitoyable, qui se procure son "affection échappée" dans l'argent et le pouvoir,
- en tant que père ou mère, si ton enfant est aggressé ou abusé par un jeune, parce que celui-ci transforme ses propres sentiments d'impuissance en triomphe sur des personnes plus faibles,
- par ta voisine, qui met sa chaîne hi-fi à plein volume tard le soir, qui crie des jurons, et qui, le weekend, s'écrie sur ses enfants venus lui rendre visite,
- par ta meilleure amie, qui à partir de ses 15 ans, a couché avec tous les garçons, qu'elle a pu trouver, qui s'est régulièrement ridiculisée lors des soirées. Tu as finalement mis fin à votre amitié, parce que tu ne la comprenais plus.
- tu es affecté, parce que ton voisin, qui auparavant n'a jamais eu la chance de se respecter et de s'estimer soi-même, ne te respectera et t'estimera pas non plus, ni toi, ni ta famille,
- par les nombreux bénéficiaires d'aide sociale, qui, suite à leur histoire, mettent le cap directement sur l'incapacité de travail, et qui déterminent le montant de ta cotisation à la sécurité sociale,
- par ta cousine, qui se concentre sur ses réussites sportives de façon excessive, afin de conserver une image de soi positive, et qui met en jeu sa propre santé,
- par ton amie d'enfance, qui a subitement changé en début de puberté, qui ne voulait plus manger correctement, qui a commencé à se négliger, qui s'est rarement lavée et avec laquelle tu as perdu le contact,
- en tant que fils de ta mère, qui n'a jamais travaillé sur son traumatisme, mais
où tu t'es toujours douté de quelque chose, tu as toujours reçu des messages cachés. Et maintenant, en tant qu'adulte, tu as "hérité" ses sentiments, et tu as tes propres gros problèmes dans ta vie à toi.
- en tant que partenaire, parce que ta petite amie ou ton petit ami s'inflige soi-même des blessures, et tu n'arrives pas à l'en empêcher, et tu te détériore presque toi-même psychiquement.
- en tant que conducteur de locomotive, si un inconnu saute justement devant ton train, que tu n'arrives plus à freiner à temps, et que cet événement te persécute le reste de ta vie,
- en tant qu'amie, lorsque tu écoutes, lorsque tu apprends de la souffrance de ton amie, et qu'elle te raconte des expériences qui vont au-delà de ton imagination,
- à travers des nombreux "suiveurs" ("moutons"), qui font tout d'une manière peu critique, qui croient tout ce qu'on leur raconte, parce qu'ils ne l'ont jamais connu autrement,
- à travers les nombreuses victimes indirectes, parce que la victime n'est pas la seule à en souffrir. Sa famille et son entourage en souffrent aussi.
- tu es affecté, parce que le monde est, comme il est, et le viol physique et psychologique d'enfants (et de femmes et d'hommes) est une des causes principales,
- tu es affecté, parce qu'il n'y aura pas de développement (socio-culturel) tant que des enfants souffrent dans le monde.

*source: "Hamburger Initiative gegen sexuelle Gewalt an Kindern";
traduit par Viviane Metz





Retourner au contenu | Retourner au menu